LA TRANSPARENCE DES PRIX

By June 17, 2016 Uncategorized No Comments

LA TRANSPARENCE DES PRIX

Dans cette quête de sincérité prônée par les consommateurs, un nouveau business model s’est construit, basé sur la transparence. Le but ? Offrir des collections éthiques au prix juste, en valorisant le coût et le travail de chacun des intervenants, et en étant au plus proche des nouvelles attentes et besoins des consommateurs.

ALLER A L’ESSENTIEL

Alors que la plupart des retailers dissimulent le coût de production de leurs collections, certains ont fait le choix de le mettre en avant, activement. C’est dans cette optique que s’inscrit Everlane, label
américain de prêt-à- porter, avec un crédo représentant simplement ses valeurs et sa philosophie : «Know your factories. Know your costs. Always ask why. »
Sans superflu, la marque continue son ascension en étant la plus transparente possible auprès de ceux qui veulent en savoir plus. Prix des matériaux, de production et de transport, mais aussi informations sur les usines qui produisent les pièces (localisation, photos des processus de fabrication, et même météo en temps réel) : une ode à la sincérité qui inspire une connexion émotionnelle rare entre la marque et le consommateur.

Comme Everlane, Honest By joue la carte de la transparence totale et communique sur l’origine des matériaux, leur coût, la confection, et surtout les marges de chacun des intervenants : de la fabrication au marketing, en passant par le designer lui-même. Et pour valoriser encore plus cette image de marque, la griffe reverse 20% des bénéfices perçus à des associations caritatives.

Côté français, quelques marques commencent à jouer sur ce principe, à l’image de Maison Standards, « à contrepied de la mode traditionnelle qui pratique une mode éphémère et opaque », proposant un vestiaire édité de produits simples, des classiques à l’épreuve du temps, en toute clarté.

DE VERITABLES SUCCESS STORIES

Le succès de ces marques est majeur et évidemment lié aux nouvelles envies consommateurs. En effet, 64% de la génération Y préfère porter une marque avec une réelle conscience sociale plutôt
qu’un label lambda, une filiale de grand groupe, ou même une marque de luxe.

Bhavya Mohan, doctorante en marketing de la Harvard Business School, précise que lorsque les marques communiquent sur leurs efforts à produire des collections éthiques, les consommateurs les valorisent davantage. En effet, en plus de vouloir justifier et décomposer le prix d’une pièce, cette cible cherche à connaître l’histoire du vêtement qu’elle achète.

Prêt à acheter plus cher, mais à un prix expliqué et une qualité irréprochable, le client voit la transparence des prix comme une divulgation intime des marques. En plus d’augmenter son attractivité, elle entre alors dans une relation plus personnelle et sincère avec sa clientèle.

C’est sur ce même modèle que la marque Oliver Cabell propose une infographie sur son site e- commerce démontrant la disparité entre les prix des sacs à main de la marque, et ceux d’un sac comparable d’un détaillant traditionnel : le prix « honnête » s’élèverait, selon le site web de la société, à 200 $, alors que son prix de détail actuel serait de 970 $…